Lettre aux amis et bienfaiteurs - Sep 2018

Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !

Août & Septembre 2018

Chers Amis et Bienfaiteurs,

Ces deux derniers mois de juillet et d’août 2018 sont une illustration assez frappante de ce qui se passe dans l’Église depuis plusieurs décennies. D’une part, en juillet, nous avons eu notre 4e Chapitre Général, tout centré sur le but principal de la Fraternité Saint Pie X : donner de bons et saints prêtres à l’Église. Ce n’est que par la fidélité à nos Statuts et à l’esprit de Mgr Lefebvre que nous pourrons vraiment rendre les plus grands services à l’Église. Voilà ce que nous demande notre nouveau supérieur général, monsieur l’abbé Davide Pagliarani.

D’autre part, dans les derniers jours du mois d’août, dans un rapport de 11 pages, Mgr Viganò, ancien nonce apostolique des États-Unis, révéla encore plus que ce qui était connu jusqu’ici à quel niveau d’immoralité les clercs modernes peuvent tomber – Kyrie, eleison ! La crise de l’Église est vraiment une crise du clergé. Hélas, beaucoup ont été prompts à lancer la première pierre, comme si nous n’avions pas tous notre part dans ce nouvel abîme d’iniquité. « Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui. » (1 Cor., XI, 26) La trahison de Judas fit souffrir tous les apôtres, ne l’oublions pas. Personne ne s’en est réjoui.

Lisez comment un autre fondateur de congrégation sacerdotale, saint Jean Eudes, voyait les choses en son temps (vers 1660). Ce sont des paroles prophétiques pour notre temps. Lui aussi comprenait que le plus grand bien qui puisse nous venir du Ciel était que le Bon Dieu nous donne de saints prêtres…

« La plus grande marque de l’ire de Dieu sur son peuple, et le plus terrible châtiment qu’il puisse exercer sur lui en ce monde, c’est lorsqu’il permet qu’en punition de ses crimes, il tombe entre les mains de pasteurs qui le sont plus de nom que d’effet, qui exercent plutôt contre lui la cruauté de loups affamés que la charité de pasteurs affectionnés et qui, au lieu de le repaître soigneusement, le déchirent et dévorent cruellement ; au lieu de le mener à Dieu, le vendent à Satan ; au lieu de le conduire au Ciel, le traînent avec eux en enfer ; et au lieu d’être le sel de la terre et la lumière du monde, en sont le poison et les ténèbres.

« Car nous autres pasteurs et prêtres, dit saint Grégoire le Grand, serons condamnés devant Dieu comme meurtriers de toutes les âmes qui vont tous les jours à la mort éternelle par notre silence et par notre négligence.

« Comme aussi il n’y a rien, dit ce même saint, qui fasse plus d’outrage à Dieu (et par conséquent qui provoque plus son ire, et qui attire davantage de malédictions et sur les pasteurs et sur le troupeau, sur les prêtres et sur le peuple), que lorsqu’il voit que ceux qu’il a établis pour la correction des autres donnent des exemples d’une vie dépravée, et qu’au lieu d’empêcher qu’il ne soit offensé, nous sommes les premiers à le persécuter, lorsque nous n’avons aucun soin du salut des âmes…

« Lorsque Dieu permet que cela soit ainsi, c’est une preuve très certaine qu’il est extrêmement en colère contre son peuple, et c’est la plus épouvantable rigueur qu’il puisse exercer sur lui en ce monde. C’est pourquoi il crie sans cesse à tous les chrétiens : « Convertimini ad me, et dabo vobis pastores juxta cor meum ; c’est-à-dire Convertissez-vous à moi, et je vous donnerai des pasteurs selon mon coeur » (Jér., III,5).

« Ce qui fait bien voir que le dérèglement de la vie des pasteurs est une punition des péchés du peuple ; et qu’au contraire le plus grand effet de la miséricorde de Dieu vers lui, et la plus précieuse grâce qu’il lui puisse départir, c’est lorsqu’il lui donne des pasteurs et des prêtres selon son coeur, qui ne cherchent que sa gloire et le salut des âmes. C’est le plus riche don et la plus signalée faveur que la divine bonté puisse faire à une Église, que de lui donner un bon pasteur, soit évêque, soit curé. » (Mémorial, III, 22-23)

Prions le Maître de la moisson qu’il envoie de nombreux et saints ouvriers à sa vigne ! Prions pour tous les prêtres : que les bons deviennent meilleurs, que les tièdes deviennent fervents, que ceux qui sont tombés se convertissent.


Nouvelles du District

Organisation du district à partir du 1er septembre 2018 :

Centre Saint Joseph, Saint-Césaire, QC
Abbé Daniel Couture, supérieur de district
Abbé Patrick Groche, prieur
Abbé Freddy Méry
Abbé Christoph Pfluger

École Sainte-Famille, Lévis, QC
Abbé Olivier Berteaux, directeur, assistant de district
Abbé Médard Bie Bibang
Abbé Romain Pons

St. Michael’s Priory, Toronto, ON
Fr. Dominique Boulet, prior
Fr. Jules Bélisle
Fr. Raymond Lillis

Our Lady of Mount Carmel Academy, New Hamburg, ON
Fr. David Sherry, director
Fr. Marcel Stannus

St Raphael’s Priory, Winnipeg, MB
Fr. Loren Gerspacher, prior
Fr. André Lemieux
Fr. Richard Vachon

Christ the King Priory, Vancouver, BC
Fr. Gerard Rusak, prior
Fr. Stephen DeLallo
Fr. Roger Guéguen

Immaculate Heart of Mary Priory, Calgary, AB
Fr. Michael McMahon, prior
Fr. Emanuel Herkel
Fr. Frank Riccomini
Fr. Matthew Stafki

Bien vôtre dans le Coeur Immaculé de Marie,

Abbé Daniel Couture
Supérieur de District