Fête de saint Jean-Baptiste

24 Juin, 2020
Provenance: fsspx.news

« Prophète du Très-Haut », saint Jean fut consacré dès le sein de sa mère pour annoncer l’arrivée du Messie et préparer les âmes à sa venue par un baptême de pénitence.

Il est le fils du prêtre Zacharie et d’Elisabeth, la cousine de la Sainte Vierge. Sa naissance est fêtée solennellement chaque année par l’Eglise le 24 juin.
 
Les solstices étaient l’occasion de fêtes païennes où des feux étaient allumés pour honorer l’astre qui nous donne la lumière. L’Eglise christianisa ces rites en y voyant un symbole de saint Jean, « lampe ardente et brillante » annonçant le Sauveur. Ainsi les feux de la saint Jean fêtent-ils la venue au monde du Précurseur dans la joie et l’allégresse, en une sorte de Noël d’été.
 
La naissance de saint Jean Baptiste occupe une place de choix dans la liturgie en raison de son lien avec le mystère de l’Incarnation du Verbe. En fermant la mission des Prophètes et en ouvrant celle des Apôtres, il sert de trait d’union entre l’Ancien et le Nouveau Testament.
 
Sa place d’honneur dans le culte des saints est due à sa proximité avec le Messie. Ainsi le nom de Jean-Baptiste, en plusieurs parties de la messe comme dans les Litanies des saints, précède toujours celui des Apôtres, de même que sa fête précède celle des saints Pierre et Paul. Il a baptisé Notre Seigneur et préside en quelque sorte au baptême de tous les chrétiens, puisque tous les baptistères lui sont consacrés, tel celui de Saint-Jean de Latran, à Rome. Son image orne tous les fonts baptismaux. De même, ses paroles désignant l’Agneau de Dieu préparent à la réception fructueuse de l’Eucharistie dans la sainte communion.