Lettre du district

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Janvier 2016

24 Décembre, 2015
Le modernisme, moral ou doctrinal, met la conscience subjective au-dessus du besoin de se soumettre à quoi que ce soit d’objectif.  Pour les modernistes, tout comme la conscience remplace la loi morale objective, de même les idées ou sentiments religieux remplacent la Révélation objective.  C’est ce que St Pie X appelait « l’immanence vitale », ce qui veut dire que si vous pensez que quelque chose est vrai, c’est vrai pour vous, mais pas nécessairement pour les autres.

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Décembre 2015

13 Décembre, 2015
L'homme, de sa nature, est un être raisonnable ; il ne peut, comme l'animal dépourvu de raison, n'agir que par l'instinct : ce qui le distingue de tous les autres êtres de la création terrestre, c'est d'être doué de la raison et de la liberté ; la raison doit donc être, dans l'homme, souveraine ; mais, en qualité de créature, soumise elle-même à la volonté divine dont elle dépend et qui se manifeste par la loi naturelle et les lois positives.

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Novembre 2015

30 Octobre, 2015
« Marthe dit donc à Jésus : ‘Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous l’accordera.’ Jésus lui dit : ‘Votre frère ressuscitera.’ ‘Je sais,’ lui répondit Marthe, 'qu’il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour.’ Jésus lui dit : ‘Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra ; et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous ?’ ‘Oui, Seigneur,’ lui dit-elle, ‘je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir en ce monde. (…) ‘Otez la pierre,’ dit Jésus. Ils ôtèrent donc la pierre ; et Jésus leva les yeux en haut et dit : « Père, je vous rends grâces de ce que Vous M’avez exaucé. Pour moi, je savais que vous m’exaucez toujours ; mais j’ai dit cela à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est vous qui m’avez envoyé.’ » (St. Jean, 11, 21-42)

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Octobre 2015

02 Octobre, 2015
Le 1er octobre 2015 Le mystère du 13 octobre Chers amis et bienfaiteurs,

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Septembre 2015

09 Septembre, 2015
Pas d’humilité sans humiliations!  Voilà un grand mystère de la vie chrétienne, possible seulement avec le secours de Dieu!  "Il n'est pas selon l'homme de porter la Croix, d'aimer la Croix, (…) de souffrir volontiers les outrages, de se mépriser soi-même et de souhaiter d'être méprisé, de supporter les afflictions et les pertes… Si vous vous confiez dans le Seigneur, la force vous sera donnée d'en haut et vous aurez pouvoir sur la chair et le monde. » (Imitation, II, 12)

Lettre aux amis et bienfaiteurs - août 2015

13 Août, 2015
Toutes ces observations nous conduisent à une conclusion : les mots catholiques ordinaires n'ont plus le même sens qu'ils avaient. Il est très important de tenir compte de cette réalité pour  comprendre la crise de l'Église : les modernistes se servent de mots catholiques, mais leur donnent un nouveau sens.

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Juillet 2015

16 Juillet, 2015
Le 16 juillet 2015 Tirer le bien du mal Chers amis et bienfaiteurs,

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Juin 2015

05 Juin, 2015
Combien d'âmes sincères ont malheureusement fermé les yeux quand on a changé l'orientation des autels pour offrir la messe face au peuple ? Combien ont dû faire effort pour s'habituer à la langue vernaculaire qui remplaça le latin comme langue officielle de la sainte liturgie romaine ? Et, par obéissance, on a dû accepter la communion dans la main qui a conduit et qui continue encore à faire perdre la foi dans la présence réelle. 

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Mai 2015

10 Mai, 2015
Seule la version anglaise est disponible pour l'instant:

Lettre aux amis et bienfaiteurs - Avril 2015

25 Mars, 2015
Dans l'histoire des chrétiens cachés du Japon, nous avons vu qu'ils ont gardé, de génération en génération, pendant 220 ans, la clé pour pouvoir distinguer un vrai prêtre d'un ministre protestant ou d'un autre ministre : le vrai prêtre doit être romain, marial et pur. Combien de prêtres aujourd'hui remplissent ces trois conditions de prêtre catholique ?

Pages